Un message important de l’APTDQ

Chers membres et amis,

L’Association professionnelle des techniciennes et techniciens en documentation du Québec prend très au sérieux les directives des autorités publiques concernant les mesures préventives liées à l’éclosion de la COVID-19. Ainsi, comme un bon nombre d’autres organismes, nous avons suspendu nos activités pour une période indéterminée dans la foulée de la crise sanitaire que nous affrontons tous.

Le meilleur moyen de communication reste donc l’adresse courriel de l’APTDQ : info@aptdq.org, puisque nous continuerons à lire nos courriels.

Dans la mesure où vous jugez qu’il est bon d’aider votre Association, nous vous invitons à renouveler votre adhésion dès que possible, à l’échéance. Chaque geste compte pour assurer notre survie et nous aider à mieux vous servir.

Nous vous tiendrons informés de tout développement quant à la tenue de nos prochains événements. Nous vous remercions de votre compréhension, de votre appui et de votre fidélité.

La contribution de tous est essentielle afin de limiter la propagation de la COVID-19. Nous souhaitons que vous restiez en santé et en sécurité. C’est tous ensemble que nous passerons à travers cette situation.

Le conseil d’administration

2 réponses à “Un message important de l’APTDQ”

  1. France Vachon dit :

    Bonjour,

    Nous offrons un service de prêt de documents par la poste.
    Est-il sécuritaire de le maintenir dans l’état actuel des choses?

    Merci de votre attention

    • aptdq dit :

      Bonjour!
      L’APTDQ ne peut dicter à votre milieu les façons de faire. D’après les recherches que nous avons effectuées, un article scientifique présente la longévité du virus en fonction des surfaces. https://www.journalofhospitalinfection.com/article/S0195-6701(20)30046-3/fulltext Dans votre cas, vous parlez de livres couverts ou non et de postes.
      Sur du papier (enveloppe, carton, etc.), le virus peut vivre 5 jours.
      Sur du plastique (enveloppe, couverture, etc.), il peut vivre 9 jours.
      Sur du métal (case postale, boîte aux lettres, etc.), il peut vivre jusqu’à 28 jours.
      La désinfection à l’alcool dure 1 minute.
      Considérant :
      Les informations mentionnées plus haut;
      Le fait qu’on ne peut désinfecter toutes les pages de tous les livres;
      Le cas où l’APTDQ offrirait un tel service;
      Le conseil d’administration recommanderait de cesser ce service, car un document peut être contaminé, par l’usager ou l’employé ou tout au long de la chaîne de transport. Ne sachant pas à quel moment le virus serait présent, le colis pourrait contaminer toute personne le touchant ou tout autre colis.
      Comme mentionné au début, l’APTDQ n’a pas l’autorité nécessaire pour interdire ou restreindre cette pratique. La décision revient à votre employeur.
      Au plaisir,
      Jérémie Gagnon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *