Déclaration des bibliothèques

Un peu plus tôt cette semaine, à l’Assemblée nationale, le ministre Luc Fortin (ministre de la Culture et des Communications) a fait la lecture de la Déclaration des bibliothèques québécoises élaborée par la Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises.

L’APTDQ est fière d’appuyer cette déclaration. Et nous jugeons important de souligner une partie du discours du ministre. Lors de son allocution en chambre, il a exprimé ceci : « Quelles soient publiques, en milieu professionnel ou d’enseignement, les bibliothèques sont indispensables partout au Québec. »

« Indispensables » et essentielles pour tous, l’APTDQ ne peut qu’être d’accord avec cette affirmation. Seulement, nous nous permettons de douter de la sincérité des propos du ministre, puisque depuis plusieurs années des bibliothèques gouvernementales (oui, ce sont aussi des bibliothèques en milieu professionnel!) ont été fermées par le gouvernement de monsieur Couillard. La fermeture de ces bibliothèques a non seulement entraîné des pertes d’emplois pour plusieurs techniciens et techniciennes en documentation, mais nous avons aussi perdu leur savoir, leurs connaissances et leurs expertises. Ces fermetures ont également entraîné la perte de plusieurs collections développées avec les deniers publics.

L’APTDQ espère pouvoir compter sur l’appui du ministre dans le futur afin que la Déclaration des bibliothèques québécoises soit respectée par son gouvernement et qu’aucune autre bibliothèque ne soit sacrifiée!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *